Formations superficielles

Les formations superficielles constituent l’ensemble des roches le plus souvent meubles ou non consolidées en surface ou sub-surface. Elles englobent également les fragments de roches dures en place ou remaniées, les formations meubles in situ (altérites) ou d’origine sédimentaire et transportées (formations alluviales, colluviales, éoliennes, lacustres, glaciaires, gravitaires).

Bibliographie

  • Ménillet, F. (1995) - Les formations superficielles des Vosges et de l’Alsace, identification, potentialités, contraintes. Rapport BRGM/RR-38640-FR. 106 p.

Revenir en haut