Qu’est ce que la BDLISA ?

La BDLISA est un projet national de construction de la deuxième version du Référentiel Hydrogéologique Français BDRHF, renommée BDLISA (Base de Données des LImites des Systèmes Aquifères) en 2008.

La BDLISA correspond à un découpage du territoire national en entités hydrogéologiques (formations géologiques aquifères ou non) délimitées à 3 niveaux de détail suivant des règles élaborées dans le cadre d’une méthodologie nationale (rapport BRGM RP-52261-FR) :

  • le niveau national (niveau 1 NV1) qui fournit une représentation nationale des grands ensembles hydrogéologiques. Il met en évidence leur distribution spatiale et leur importance en tant que ressource quantitative. C’est le support d’études d’orientation à l’échelle nationale. La gamme d’échelle d’utilisation cartographique est comprise entre le 1/500 000 et le 1/1 000 000 ;
  • le niveau régional (niveau 2 NV2) qui permet une représentation régionale ou par bassin des entités hydrogéologiques à une échelle de l’ordre du 1/250 000. Il doit permettre une qualification des systèmes aquifères au regard de leur importance en tant que ressource régionale, de leur vulnérabilité (à la sécheresse, aux pollutions) ;
  • le niveau local (niveau 3 NV3) qui correspond à la représentation la plus détaillée du référentiel, à une échelle de l’ordre du 1/50 000. Il identifie l’ensemble des entités connues, en s’appuyant sur les deux niveaux précédents et en les complétant, dans certaines zones, par l’identification des unités aquifères locales. Il constitue le support d’études ponctuelles permettant d’améliorer les connaissances hydrogéologiques (carte piézométrique  , modélisation,…).

Une entité hydrogéologique   est une partie de l’espace géologique délimitée en fonction de ses potentialités aquifères. Suivant l’échelle d’identification de l’entité (niveau national, régional ou local) et selon que l’entité est aquifère   ou peu aquifère  , le guide méthodologique établit la classification suivante :

Types d’entités hydrogéologiques
NiveauAquifère  Peu ou pas aquifère  
NV1 Grand Système Aquifère   (GSA) ou Grand système multicouche (GSM) Grand Domaine Hydrogéologique   (GDH) ou Grand système multicouche (GSM)
NV2 Système Aquifère   (SA) Domaine Hydrogéologique   (DH)
NV3 Unité aquifère   (UA) ou Unité semi-perméable (USP) Unité imperméable (UI)

A chaque entité BDLISA sont associés 4 attributs, détaillés dans la figure suivante :

  • thème
  • nature
  • milieu
  • état
Liste des attributs des entités BDLISA (thème, nature, état, milieu) - PNG - 71.2 ko
Liste des attributs des entités BDLISA (thème, nature, état, milieu)

La construction de la BDLISA s’est notamment appuyée sur les cartes géologiques harmonisées à l’échelle du 1/50 000.

Le travail a bénéficié du soutien financier de l’ONEMA pour la délimitation des entités au niveau national et au niveau régional et de l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse pour les 3 niveaux de délimitation (national, régional, local).

Pour plus d’informations sur BDLISA, consultez la plaquette de présentation :

BDLISA plaquette communication septembre 2012 -  PDF - 1.8 Mo"
BDLISA plaquette communication septembre 2012

La présentation du référentiel, ainsi que le principe de construction et de mise en œuvre sont détaillés dans le rapport BRGM/RP-62261-FR.

Diffusion de la version 2 du référentiel national hydrogéologique BDLISA

Le référentiel hydrogéologique BDLISA à l’échelle du territoire national (métropolitain et outre-mer [1]) a été diffusé en 2012 en version beta. Cette version présentait des anomalies et des entités hydrogéologiques incomplètes qui ont depuis été corrigées dans la version 0 puis dans la version 1 en 2015.
En 2018, la nouvelle version 2 intègre plusieurs améliorations en conformité avec le modèle conceptuel de données Sandre (Service d’administration nationale des données et référentiels sur l’eau) qui a d’ailleurs été mis à jour pour l’occasion. Parmi les plus notables, la couche thématique des zones karstiques a été repensée et une nouvelle couche est apparue : les altérites meubles en domaine de socle. De plus, les contours des entités hydrogéologiques ont été optimisées pour permettre d’alléger la base de données, tout en restant cohérent pour un usage au 1/50000. Plus de 600 modifications ont été apportées localement par rapport à la version 1.

Le téléchargement de la version 2 du référentiel est accompagné d’une notice d’utilisation et les services de consultation sont disponibles sur le site Eaufrance, dans une rubrique dédiée aux géotraitements, avec notamment une visualisation cartographique des entités (démonstrateur) :

Site eaufrance - Géotraitements - Démonstrateur BDLISA
Site eaufrance - Géotraitements - Démonstrateur BDLISA

Les couches BDLISA sont aussi accessibles sur l’espace cartographique du SIGES Rhin-Meuse et le formulaire de Consultation des données.

Un site internet est désormais disponible en ligne entièrement consacré à la BDLISA, avec comme objectifs une meilleure accessibilité et une centralisation de toutes les informations et explications sur la BDLISA. Ce site est accessible à l’adresse suivante : https://bdlisa.eaufrance.fr.

Portail BDLISA "
Portail BDLISA

Conséquence de la création de ce nouveau site, la procédure de diffusion de la BDLISA a également été revue. Les données considérées comme essentielles pour la construction de la BDLISA sont dans le jeu de données du « Référentiel BDLISA » (au sens SIE), disponible sur le site du SANDRE. Une autre forme dite « opérationnelle » est également produite, contenant des données complémentaires mais également les données « Référentiel » remaniées de façon à proposer un ensemble de produits dérivés pertinents pour l’utilisateur. Cette base est disponible sur le site bdlisa.eaufrance.fr.

Le référentiel sera désormais réactualisé tous les 3 ans. Les anomalies observées ou corrections proposées par les utilisateurs peuvent être remontées à partir d’un outil dédié, la Forge BDLISA. Elles seront chacune étudiées et potentiellement prises en compte pour la production de la version 3.

Les travaux de BDLISA débutés en 2006 ont été assurés par le centre scientifique et technique du BRGM, appuyé par ses services géologiques régionaux et en étroite collaboration avec les agences et offices de l’eau, les services déconcentrés de l’Etat (DREAL, DRIEE pour l’Ile-de-France, DEAL pour les DROM), les collectivités territoriales, les organismes de recherche et les bureaux d’études. Le BRGM a été chargé de la construction du référentiel et de sa consolidation au niveau national, en application du schéma national des données sur l’eau (SNDE). Ce projet a bénéficié d’un soutien financier du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire (MTES), de l’Agence Française de Biodiversité (AFB), des agences de l’eau et du BRGM.

Bibliographie

  • Seguin J.J., Mardhel V., Schomburgk S., Allier D. (2013) - Référentiel Hydrogéologique Français BDLISA (version V0) Présentation du référentiel. Principe de construction et mise en œuvre. Rapport final. BRGM/RP-62261-FR, 168 p.
  • Paroissien.JB., Brugeron.A.(2015) - Synthèse de la construction du référentiel hydrogéologique Français BDLISA V1. Rapport final. BRGM/RP-65369-FR, 33 p.

[1à l’exception de Mayotte

Documents à télécharger

Revenir en haut

Référentiel BDLISA