Notions d’hydrogéologie

Cette rubrique présente les principales notions d’hydrogéologie  .

La connaissance des eaux souterraines est récente. Elle a pris son envol au XIXe siècle, portée par les découvertes de la recherche et par l’augmentation de la demande en eau douce. Jean-Baptiste Lamarck, biologiste et paléontologue français, a été le premier, en 1802, à utiliser le terme hydrogéologie  . Il lui donnait le sens de « recherches sur l’influence qu’ont les eaux sur la surface du globe terrestre ». Le terme, même s’il ne concernait pas directement les eaux souterraines, anticipait fortement les fondements de cette discipline scientifique. En 1862, c’est Delesse qui a tracé la première carte piézométrique   (département de la Seine).

L’hydrogéologie   s’est ainsi enracinée dans les sciences de la Terre, bénéficiant des progrès de la cartographie géologique du territoire sous l’impulsion du corps des Mines. En France, les pionniers de l’hydrogéologie   étaient Héricart de Thury, Arago, Dausse, Belgrand, Darcy… Le dernier restera célèbre grâce à la loi qui porte son nom « la loi de Darcy » et qui est devenue l’un des piliers de l’hydrogéologie  .

Bibliographie

  • Aquifères et eaux souterraines en France, Ouvrage collectif sous la direction de Jean-Claude Roux, BRGM Éditions, 2006.
  • Les eaux souterraines, connaissance et gestion, Jean-Jacques Collin, BRGM Éditions et Hermann, 2004.
  • Les eaux souterraines en France, Collection Les enjeux des Géosciences, BRGM Éditions, 2009.

Revenir en haut