La géothermie en Lorraine

Atlas du potentiel géothermique des aquifères lorrains

L’atlas des ressources géothermales superficielles pour pompes à chaleur des aquifères lorrains est un outil d’aide à la décision, destiné aux maîtres d’ouvrages potentiels, bureaux d’études, décideurs des collectivités territoriales, afin qu’ils puissent déterminer la possibilité d’utiliser la géothermie lors d’un choix énergétique. L’atlas permet, lorsque plusieurs nappes coexistent, d’orienter l’utilisateur vers la ressource en eau souterraine la plus intéressante.
Toutefois, les résultats sur les débits apportés par l’étude ne sont qu’indicatifs. En tout état de cause, ces résultats ne sauraient constituer une étude de faisabilité d’un projet.

L’atlas du potentiel géothermique des aquifères lorrains (onglet Ressources géothermiques) et les cartes de zonages réglementaires de la géothermie de minime importance sont consultables dans l’espace régional Lorraine du site Géothermie-Perspectives.
Les ressources géothermiques en Lorraine sont aussi consultables dans l’espace cartographique du SIGES.

Espace cartographique du potentiel géothermique du meilleur aquifère en Lorraine sur le site Géothermie-perspectives - PNG - 711.8 ko
Espace cartographique du potentiel géothermique du meilleur aquifère en Lorraine sur le site Géothermie-perspectives

Paramètres pris en compte pour l’analyse du potentiel géothermique

Le potentiel géothermique des aquifères superficiels de la Lorraine dépend du débit espéré, de la température, de la qualité physico-chimique de l’eau et de la profondeur de la nappe.

Pour certains paramètres, et en particulier pour les débits, l’insuffisance des données disponibles, n’a pas permis de faire un tri systématique de celles-ci, ce qui a parfois entraîné des difficultés pour leur traitement.

Un atlas étant par définition constitué de cartes, une attention particulière a été apportée à la réalisation de la cartographie des paramètres, en veillant à toujours suivre une démarche scientifique consistante. La variabilité spatiale des paramètres a donc été étudiée. Pour la majorité des nappes, des krigeages géostatistiques des
paramètres ont été faits.

Toutefois, les résultats sur les débits apportés par l’étude ne sont qu’indicatifs. L’atlas est en effet un outil d’aide à la décision sur la géothermie très basse énergie, qui donne des orientations sur les potentialités d’exploitation des nappes. Les points suivants doivent notamment être pris en compte puisqu’ils peuvent limiter les précisions de l’analyse variographique et de la qualité des interpolations :

  • les formations carbonatées sont hétérogènes (fissurées voire karstifiées), et les données de débit qui ont été collectées le sont aussi ;
  • l’estimation des débits ne tient pas compte des interférences des pompages entre eux. Ainsi, les résultats de l’interpolation des débits pourraient ne pas être représentatifs de la réalité. En tout état de cause, ces résultats ne sauraient constituer une étude de faisabilité d’un projet.

Le potentiel géothermique est disponible pour les cinq nappes suivantes :

  • calcaires du Tithonien,
  • calcaires de l’Oxfordien,
  • calcaires du Dogger,
  • calcaires du Muschelkalk,
  • grès   du Trias inférieur.

Réalisation et partenaires

L’atlas a été réalisé par le BRGM en 2007 en partenariat avec l’ADEME Lorraine, l’Agence Régionale de l’Environnement de Lorraine, EDF et en association avec la DRIRE Lorraine.

Bibliographie

  • Bourgine B., Filhine-Tressarieu T., Monnot P., Nguyen-Thé D., Denis L., Robelin C. (2007). Atlas du potentiel géothermique des aquifères lorrains. Rapport final. BRGM/RP-54987-FR. 84 p.

Revenir en haut

Géothermie