Situation mensuelle des nappes d’eau souterraine du bassin Rhin-Meuse au 30 juin 2017

Les nappes présentent au mois de juin 2017 une tendance globale à la baisse.

Il n’est pas anormal d’avoir cette tendance à la baisse, puisque les nappes se rechargent classiquement d’octobre à mars, puis se déchargent d’avril à septembre. Mais, les niveaux moyens sont globalement bas à très bas par rapport à la moyenne des mois de juin. On peut même évaluer que pour près de la moitié des stations de suivi, la moyenne mensuelle de ce mois de juin 2017 est parmi les plus faibles des moyennes mensuelles des mois de juin de l’ensemble de la chronique piézométrique  .

Pourtant, les précipitations mensuelles pour le mois de juin 2017 n’ont été que très légèrement inférieures aux normales d’un mois de juin. Cependant, du fait des fortes températures et de l’activité végétale, ces précipitations n’ont pas atteint les nappes et n’ont donc pas permis de les recharger. L’état de sécheresse des sols au 1er juillet 2017 confirme le faible impact des pluies sur le sol et donc le sous-sol.

Le bulletin de situation mensuelle est téléchargeable sur le SIGES Rhin-Meuse.

Ce bulletin présente la situation moyenne mensuelle des nappes d’eau souterraine du bassin Rhin-Meuse. Il est constitué d’un commentaire, d’une carte globale et d’un ensemble de graphiques qui présentent l’évolution mensuelle du niveau des nappes d’eau souterraine du bassin.

Depuis janvier 2017 un nouvel indicateur de l’état des nappes est proposé. Cet Indicateur Piézométrique   Standardisé (IPS) est applicable sur l’ensemble des points de suivi des niveaux d’eau souterraine ayant au moins 15 valeurs. Sept classes ont été retenues pour indiquer l’état des nappes avec une graduation allant de « niveaux très bas » à « niveaux très hauts ». L’iconographie de la cartographie reste inchangée.

Contributeurs : APRONA, BRGM, DREAL Grand Est (Délégation de bassin Rhin-Meuse)

Revenir en haut

Actualités